Ngenza

La cérémonie de la connaissance

 

Texte de Vincent Ravalec

Photographies exceptionnelle de Laurent Sazy

Editeur : Presses de la Renaissance

d'autres photos de Laurent Sazy : Mitsogho

  Paroles d'un enfant du Bwiti

Les propos de "Tatayo" recueillis par Marion Laval-Jantet


ISBN 2-910677-60-5 | 165 Pages

Les enseignements d'Iboga
nous dit Tatayo, le Bwiti permet de toucher la Lumiere, et la Lumiere est un trasor qui n'est pas transmissible en lui-mame, car l'experience de chacun dans le Bwiti est unique. Donc forcament, c'est un secret. Tout ce qu'on realise en mangeant le Bois est sacre', la Lumiare qui entre en soi est intraduisible par les mots ; on pourrait peut-atre la traduire par un chant, une danse, un poeme ou mame un clin d'il une auvre artistique.

Ce livre est un document rare, fruit des entretiens de l'auteur, initiate trois ans auparavant a des savoirs traditionnels africains essentiels, et de Tatayo, homme d'experience qui a construit sa vie dans leur respect. Il permet pour la premiere fois de percevoir l'experience vacue a laquelle se livrent les inities au culte gabonais du Bwiti, souvent assimile a un chamanisme, a travers l'absorption de l'iboga. A Du Bwiti, on peut dire qu'il s'agit surtout d'un ensemble de societes secretes religieuses, qui se sont formaes autour d'une trame commune haritee du monde pygmee, dans laquelle l'iboga, plante sacree et revelatrice, joue un role central en donnant acces aux visions censees elargir les capacites de la conscience. Dans le culte de Bwiti, l'iboga est connu comme entheogene (en-theo-gene), ce qu'on peut traduire par qui engendre Dieu ou l'Esprit a l'interieur de soi»

meyaya  le livre "bois sacré"